Juin 292013
 

« Que tes œuvres sont belles !… »

Qu’il était bon de se sentir à l’étroit dimanche dernier dans cette salle Jean-Paul II de la paroisse Saint Génitour ! L’occasion de rendre grâce pour les merveilles accomplies par les sœurs Jeanne Delanoue sur notre territoire du Blanc s’est révélée accrocheuse…

Leur départ marque une page importante de la vie ecclésiale et communale. Pour le témoigner, la présence de notre archevêque, du père abbé de Fongombault, du maire du Blanc et de maires de plusieurs communes voisines, de conseillers généraux et de représentantes de la communauté des Sœurs de la Charité et du Saint Sacrement fut le signe d’une heureuse espérance.

L’homélie de Mgr Armand Maillard, présidant la messe dominicale d’action de grâce, le soulignera fortement. Son commentaire de l’évangile rappelle la nécessité de la prière et de la formation  pour pouvoir formuler et rendre compte de la Foi à ceux que nous rencontrons. Il souligne aussi que le chemin de la Foi est un chemin de Croix incontournable, mais dont l’arrivée est la Résurrection, la vraie Vie, le vrai Bonheur, que seule procure la Foi en Jésus-Christ, et dont les Soeurs de Jeanne Delanoue ont su témoigner par leur présence et leur action au Blanc.

Homélie de son Excellence Mgr Armand MAILLARD

Pour le lire en plein écran, cliquer sur Capture en bas à droite de l’article.

Nous nous retrouvons à l’espace Saint Génitour pour saluer le départ de nos deux sœurs Michèle et Yvette. Un verre de l’amitié sera l’occasion de découvrir une exposition de documents remémorant la très riche entreprise de la congrégation localement. « Que tes œuvres sont belles ! ». L’occasion également pour M. Alain Pasquier, maire du Blanc, de rappeler l’énergie et le dévouement des sœurs envers les plus démunis :

Pour le lire en plein écran, cliquer sur Capture en bas à droite de l’article.

Propos relayé par l’archevêque soulignant la grandeur du don de soi et des vœux des sœurs consacrées. C’est sœur Michèle qui, forcément émue, remerciera très chaleureusement les co-acteurs de cette merveilleuse aventure en église ; en particulier le maire pour son combat reconnu pour la sauvegarde de services clés de l’hôpital du Blanc.

Le Père Patrick Guinnepain, curé du Blanc, nous invite alors à partager nos paniers largement fournis dans cette même dynamique communautaire qui a toujours accompagnée les œuvres de la congrégation Jeanne Delanoue. Une centaine de paroissiens et de personnes venues parfois de loin se rassembleront à table autour de nos deux religieuses Michèle et Yvette. Nous resterons touchés par leur magnifique sentiment d’obéissance mêlé d’espérance.

Pour mémoire la communauté de religieuses n’a cessé, durant ces 285 années, de soigner les malades et aider les personnes en difficulté.  On retiendra en effet de cette présence à la fois discrète et merveilleusement efficace, l’agrandissement de l’hôpital du Blanc, l’ouverture d’une école en ville haute ainsi que le développement considérable de l’école Sainte Anne et enfin la fondation d’une antenne départementale du mouvement « Foi et lumière » pour accompagner les familles d’enfants handicapés. Leur action récente au sein d’associations comme le Secours Catholique, Emmaüs ou encore l’IME soulignera cet engagement.

Chapeau les sœurs ! Deo gratias !

Social Media Icons Powered by Acurax Web Development Company
Visit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Twitter