Oct 072016
 

            Jeudi 29 septembre, nos paroisses accueillaient le Père Eric Vinçon et les membres de l’équipe diocésaine pour la Pastorale Familiale. 3 laïcs, mariés, père et mère de famille, venus de Bourges, et le père Eric, professeur de théologie morale au Séminaire Interdiocésain d’Orléans (« notre' » séminaire). Ils venaient nous présenter l’exhortation apostolique du pape François, Amoris Laetitia.

               dscn4194Ce document fut d’abord situé dans son contexte, occasion pour chacun de mesurer combien l’Eglise est attentive aux évolutions de la société et à leur impact sur la vie conjugale et celle des familles. Ne serait-ce que depuis le XX° siècle, elle a produit des textes à ce sujet environs tous les 30 ans : en 1930, Pie XI publiait « Casti Connubii »‘, une encyclique sur le mariage chrétien ; En 1962, le Concile Vatican II consacrait 5 chapitres de la constitution pastorale « Gaudium et Spes »‘ à promouvoir la dignité du mariage et de la famille ; En 1968, Paul VI écrivait « Humanae Vita », une encyclique sur le mariage et la régulation des naissances ; en 1981, suite à un synode sur la famille, Jean-Paul II publiait « Familliaris Consortio », exhortation apostolique à propos des tâches de la famille chrétienne dans le monde ; Le même Jean Paul II écrivait sa « lettre aux familles » en 1994, une catéchèse sur la famille accessible au plus grand nombre. Ce souci régulièrement affirmé montre à quel point l’Eglise considère la famille comme une réalité vitale pour elle et pour la société.

               « Amoris laetitia » fait suite aux deux synodes sur la Famille vécus ces dernières années, et précédés chacun d’une vaste consultation de l’Eglise universelle. Dans notre diocèse de Bourges, il y eu jusqu’à 200 contributeurs à cette enquête voulue par le Pape pour alimenter la réflexion et le discernement des évêques. Comme la presse s’en fit l’écho, les débats furent animés, à l’invitation faite par le Pape de parler sans « langue de buis » !

                D’emblée, le texte du pape nous est présenté non pas comme à lire d’un bout à l’autre, mais comme un outildscn4193 de réflexion à travailler en équipe, chapitre par chapitre, en fonction de l’intérêt des uns et des autres. Il ne s’agit pas d’un texte doctrinal (le discours et les conviction de l’Eglise à propos du sens de la famille et du mariage ne change pas), mais d’un texte pastoral. Autrement dit, le pape souhaite que les fidèles réfléchissent concrètement à l’accompagnement des familles et de leurs membres dans les situations concrètes d’aujourd’hui. Pour François, la beauté et l’importance de la famille doit se traduire par un regard positif, cherchant à discerner comment le Christ est présent dans les familles, y compris et surtout dans celles qui connaissent des situations complexes, voire inconfortable et douloureuse. Au fil des chapitres, il aborde donc un certain nombre de sujet précis, tel que l’accompagnement des personnes divorcées, remariées, l’accueil des personnes homosexuelles, l’éducation des enfants, la spiritualité conjugale, le veuvage, etc.

             dscn4192Au fil des pages, et en associant cette exhortation à d’autres écrits et prises de parole, la pensée du pape François se dévoile dans ses aspects majeurs. Un pape avant tout « pasteur », qui rappelle l’importance d’aller chercher la brebis égarée, quitte à laisser un peu les 99 autres qui sont déjà dans la bergerie. Il s’agit d’accueillir, accompagner, discerner et intégrer, au nom du Dieu de Jésus-Christ, pour qui nul n’est jamais définitivement perdu. Un pape qui plaide pour une pastorale à petit pas, qui prends le temps d’accompagner les personnes progressivement dans la durée. Il construit et déploie sa pensée comme son action selon 4 principes essentiels, particulièrement perceptibles dans « Amoris Laetita » : le temps est supérieur à l’espace ; l’unité prévaut sur le conflit ; la réalité est plus importante que l’idée ; le tout est supérieur à la partie.

             Après cette présentation du texte, quelques petits groupes ont été constitué pour échanger sur des thèmes de l’exhortation, tel que l’éducation des enfants ou la préparation au mariage. Stimulées par cette intervention, nos paroisses proposerons dans les mois qui viennent, des rencontres de réflexions et de travail à partir de l’un ou l’autre des chapitres.

Animated Social Media Icons Powered by Acurax Wordpress Development Company
Visit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Twitter