Sep 242013
 
Tous unis pour cette nouvelle année

Tous unis pour cette nouvelle année

Dimanche 22 septembre : c’est la rentrée paroissiale des deux communautés de Sainte Jeanne Elisabeth (Le Blanc) et de Saint Martin (Tournon-Saint-Martin). De nombreux fidèles de Tournon sont venus à Saint Génitour afin d’entendre de leur pasteur, le Père Patrick, les orientations de la communauté pour l’année à venir. L’église est pleine et, dans le recueillement, unit ses chants à ceux de la chorale, au grand complet. Après la proclamation de l’Évangile, le Père tirent des enseignements du jour une ligne directrice pour la nouvelle année :

Les trois lectures de ce dimanche invitent les fidèles à trouver une cohérence entre leur Foi et leur manière de vivre, y compris dans le plus concret de l’existence. Le mystère de la Création et celui de l’Incarnation nous invitent en effet à prendre au sérieux la dimension matérielle (charnelle) de l’existence. Tout a été créé en vue de notre Salut, et c’est ici-bas que le Christ a inauguré le Royaume. Ainsi, notre vie dans toutes ses dimensions (personnelle, familiale, sociale, mais aussi économique et politique) est appelée à être ordonnée par l’Évangile au projet de Dieu. Cela signifie entre autre que toutes les dimensions de l’existence peuvent être assumées dans la vie spirituelle en général, et la vie de prière en particulier, car rien de ce qui fait notre vie n’échappe à l’attention miséricordieuse du Père. Deux figures nous sont données à contempler comme exemples de vie spirituelle assumant l’intégralité de la condition humaine au point d’avoir un impact visible et sensible sur la réalité la plus concrète des Hommes et de l’Eglise : sainte Thérèse de Lisieux et Marthe Robin. Ces deux femmes avaient pour point commun d’être « recluses », par la clôture monastique ou la maladie. Aucune des deux n’a eu de grandes responsabilités sociales ou politiques, ni même pastorales. Mais parce qu’elles avaient une vie, exposée à la grâce de Dieu dans chacune de ses dimensions, jusque dans les faits et gestes les plus banals du quotidien, elles ont été comme des « canaux de diffusion » de la grâce divine, pour le monde entier et avec une grande fécondité : la plupart  des communautés nouvelles et des grands acteurs pastoraux de ces dernières années se réclament d’elles ! Elles ont transformé l’Eglise ! 
A leur suite, n’oublions pas que la priorité de nos activités communautaire, c’est la conversion personnelle de chacun. C’est à la mesure de notre configuration au Christ, qui se joue dans la proximité et la familiarité permise par une vie de prière, que nos activités et projets recevront leur véritable fécondité.

A l’issue de la cérémonie, pour inaugurer cette nouvelle année et tisser des liens entre les paroissiens, les fidèles qui le souhaitent sont invités à partager à Pouligny un repas tiré du sac, puis à marcher jusqu’à l’abbaye de Fontgombault. Le choix du lieu de l’arrivée illustre bien le thème de l’année : un monastère est un lieu pétri de prière où chaque moine vaque à ses occupations manuelles, administratives, commerciales… sous le regard de Dieu. Une quarantaine de fidèles se retrouvent pour un moment chaleureux de partage. La marche est rythmée par la prière, les échanges, la réflexion : chacun est invité à faire le point sur sa vie de prière, à prendre en charge dans la prière une personne de son choix et à établir avec elle des relations les plus évangéliques possibles.

A l’arrivée, photos de groupe et prière de clôture : actions de grâces, demande de grâce et bénédiction.

Une belle journée illuminée d’un soleil généreux.

Social Media Icons Powered by Acurax Web Development Company
Visit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Twitter