Mai 032014
 

IMG00974-20140419-2107

Vigile Pascale, Fête de la résurrection du Christ, et la question de Marie Madeleine au tombeau vide : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. » (Jn 20, 13)

IMG_2638Cette année, les phrases qui me marquèrent à l’écoute des évangiles de Pâques, ce sont les envois en mission quasiment simultanés aux apparitions du Ressuscité : Jn 20, 17 : « (…) va trouver mes frères (…) » ; Mt 28, 7 : «Puis, vite allez dire à ses disciples (…) » ; Mt 28, 10 : « (…) allez annoncer à mes frères (…) ». Malgré la situation, l’extraordinaire événement de la Résurrection, Jésus ne donne pas de grandes explications sur ce qu’il vient de vivre, pas de grands discours théologiques. Mais un envoi en mission, qui paraît urgent tant il est dit rapidement. Il faut aller retrouver les frères, se rassembler avec les disciples, refaire communauté avec ceux qui sont dispersés, se regrouper. Et faire circuler la nouvelle dans le groupe, partager le message, transmettre la Parole.

Peut-être faut-il comprendre que, dans cette urgence des retrouvailles, réside la réponse à la question de Marie Madeleine : où est le corps du Christ ?

IMG_2692

L’expérience des disciples d’Emmaüs éclaire cela. A peine ont-ils reconnu le Christ au partage du pain qu’il disparaît à leur regard. Non pas qu’il devienne absent, mais simplement présent autrement. Son corps glorieux n’est plus visible si ce n’est justement en ceux qui partagent le pain. L’assemblée des fidèles de Jésus devient son corps. L’Eglise est la visibilité du Christ sur terre : le corps glorieux du Ressuscité devient corps eucharistique et fait advenir le corps ecclésial du Christ.

IMG_2653

C’est là le mystère qui fut célébré au cours de la nuit de Pâques, de manière privilégiée avec Sophie : par le baptême et la communion au pain et au vin consacrés, Sophie, comme chacun de nous, s’est laissée incorporer au Christ vivant, recevant ainsi une vocation à devenir (avec ses frères) ce qu’elle a reçu, le corps du Christ, signe et moyen de sa présence et de son action dans le monde.

IMG_2619

Et pendant que toute l’église s’éclaire à cette flamme unique du cierge pascal, signe d’une Eglise qui se laisse illuminer par la Résurrection, le chant de l’Exultet résonne comme la voix de l’ange consolant Marie Madeleine : il n’est pas ici, pas là où le péché des hommes l’avait enfermé. Cherchez-le ailleurs, en vous regroupant avec la communauté des disciples, en devenant porteur de sa parole, messager de la Bonne Nouvelle, destinataire du pain partagé, faisant corps les uns avec les autres, en Lui qui est la tête de ce corps !

IMG00976-20140419-2110Nous sommes ainsi tous appelés à approfondir le sens de notre nom : l’Eglise, littéralement l’assemblée, le groupe formé par ceux qui se retrouvent, qui se rassemblent, pour faire circuler la Bonne Nouvelle, se nourrir de l’Eucharistie, et partir diffuser l’Evangile à ceux qui ne le connaissent pas ou si peu. En tout cela, c’est le Christ qui agit dans son corps ecclésial, qu’il suscite et re-suscite éternellement.IMG_2611

 

Social Media Icons Powered by Acurax Website Redesign Experts
Visit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Twitter